junior trot - Trot Top Tour - course de poney au trot attelé - drivers juniors - journal poney - journal junior trot
Inscription à la newsletter




Voyage en Suède, à la découverte du pays du trot attelé pour Poney

Notez




Voyage en Suède, à la découverte du pays du trot attelé pour Poney
Notre voyage aujourd’hui nous conduit en Suède dans la ville de Malmö qui compte 280 801 habitants, située dans le sud du pays, sur la côte du détroit de l’Oresund, qui sépare la Suède du Danemark. La capitale danoise, Copenhague, est située juste en face de Malmö, à une distance de 28km, et les deux villes sont reliées par le pont-tunnel d’Oresundsbron.
En Suède, le trot attelé pour poney est un sport inscrit au programme scolaire. Il y a actuellement plus de 850 licenciés qui courent dans près de 1100 courses, d’avril à mi-octobre, les hivers étant très rigoureux, avec une température qui peut descendre jusqu’à -10°.
En ce dimanche, l’hippodrome de Malmö, où les rayons du soleil réchauffent ce début de matinée, est en agitation. C’est le dernier dimanche de la saison hippique pour les poneys. Les professionnels ont laissé la place aux enfants. Chaque écurie école installée sur l’hippodrome est en préparation. Petits et grands s’activent autour de leurs poneys, des différentes catégories, A,B,C et D. Tous les drivers, qu’ils soient âgés de 8 ou de 25 ans doivent être prêts à 12h pour le début des opérations.
Le programme de la réunion de courses annonce 17 courses de poneys dans lesquelles 154 partants engagés vont défendre leurs chances. C’est une grande journée qui s’annonce. Les courses sont orchestrées à un rythme rapide par les organisateurs bénévoles. Les commissaires postés dans une grande tour, surveillent attentivement les concurrents, jumelles en mains et aidés par des écrans de télévision. Des distancements se font entendre. Le public, comme sur nos hippodromes, porte le vainqueur au poteau.
Les courses de poneys n’ont pas de frontières. Les enfants suédois ressemblent aux enfants français : une même passion les anime. Et ce sont les mêmes visages illuminés par la victoire remportée, tandis que d’autres concurrents, qui se sont gênés pendant le parcours, s’interpellent et discutent entre eux.
Il est 16h55. La réunion de course est terminée, les enfants soignent leurs poneys, les portes des écuries se ferment une à une, laissant les uns tout à la joie de leur victoire, les autres à leurs espoirs pour de prochaines courses. Pour tous les jeunes drivers, se termine ce dimanche pas comme les autres, qui leur aura permis, dans tous les cas, d’enrichir leur expérience du Trot Attelé pour poney.



Dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 20

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Facebook
Twitter
Newsletter